Tdegivrage.jpg (12648 octets)

ac639.gif (1068 octets)

 

Lorsqu'un avion vole dans ce qu'on appelle des conditions givrantes, les ailes en particulier peuvent se recouvrir de givre et il peut  même y avoir accumulation de glace sur le bord d'attaque de l'aile.

 

      sld_icing1.jpg (82228 octets)                 p11-1.jpg (46670 octets)

 

Outre l'augmentation de masse, cette glace altère les caractéristiques aérodynamiques de l'aile :

  • diminution de portance,
  • augmentation de la trainée.

Ceci est particulièrement néfaste aux performances de l'avion et surtout à sa sécurité.
Il est donc nécessaire d'enlever cette glace.

Pour cela on place dans le bord d'attaque des ailes ( c'est à dire le bord avant de l'aile) un tuyau qui est parcourru par de l'air chaud et qui est percé d'une multitude de petit trous.
Par ces petits trous  s'échappent des jets d'air chaud. Ces jets viennent lécher la surface interne du bord d'attaque; la température de celui-ci  s'élève et et très rapidement fait  fondre la glace. La glace est aussi éliminée sous l'effet de la circulation d'air à grande vitesse due au mouvement de l'avion.

 

WAIanim1.gif (30691 octets)

 

Bien entendu cet air chaud est prélevé sur les moteurs de l'avion à l'aide du système de prélèvement d'air.

Ce phénomène de givrage peut se produire sur les ailes de l'avion mais aussi les entrées d'air des moteurs . Ces entrées d'air moteur seront donc elles aussi dégivrées par un dispositif similaire.

 

ac639.gif (1068 octets)

Retour vers la page systèmes d'air